Faire sa biographie est thérapeutique

L'une de mes clientes soignée pour une DMLA y voyait difficilement et ne lisait quasiment plus. Sa fille et sa petite fille lui lisaient à voix haute les chapitres provisoires et annotaient les corrections. Au départ nous écrivions l'histoire de ses ancêtres ensuite nous avons abordé sa famille contemporaine, mais elle parlait très peu d'elle, trop douloureux. Ou alors elle se confiait en fin de séance quand j'avais cessé d'enregistrer.
Progressivement, elle a décidé de se battre contre ses problèmes de vue, fait des séances d’orthoptie, les premières duraient quelques minutes et l'épuisaient.
Maintenant elle lit à nouveau, certes j'imprime en gros caractères taille 18 mais elle lit, prends la plume et corrige son texte.
En fait j'ai maintenant devant moi une nouvelle femme qui a repris sa vie en main. Sa voix et ses propos sont plus affirmés. Elle aborde les nouveaux chapitres de l'histoire de sa vie, sans l'aide de ses descendants.
Une fois de plus, je suis très émue et subjuguée par le pouvoir thérapeutique de la biographie.

Marguerite Soudey biographe

J'ai fait ma biographie avec S-ACTIVE


Les témoignages ci-dessous sont publiés avec l'accord des personnes concernées, pour les biographies privées, les prénoms ont été modifiés, en respect de notre charte de confidentialité.

J'ai voyagé à travers l’histoire de ma vie

« Dans la nuit qui suivait notre premier entretien, je n’ai pas dormi. Mais ce n’était que du bonheur, les souvenirs remontaient dans ma mémoire et se télescopaient » Yvette

 

« Mes enfants et petits-enfants m’ayant offert cette biographie, je me sentais obligé de vous rencontrer mais je n’étais pas emballé. Maintenant que nous avons commencé, je suis très heureux de faire ce voyage à travers l’histoire de ma vie, j’ai même renoué des contacts…. » Gérard

Transmettre son vécu et ses valeurs

« Mon arrière petite-fille lit régulièrement notre histoire à son petit frère pendant qu’il regarde les photos. Ils adorent entendre et réentendre les bêtises que nous avons faites quand nous étions petits. » Jasmine

 

« Au départ je voulais imprimer un seul exemplaire de ma biographie, pour moi. Mais maintenant que j’en parle à mes proches, mes sœurs et mes enfants en veulent également un. Je leur offrirai pour Noël. » Alfred

« Je souhaite faire une courte biographie pour mon fils, car mon mari n’est pas son papa. Mais mon fils a un papa. Même s’il ne le connait pas, je veux qu’il sache qu’il été conçu par amour. Je vais écrire l’histoire de mon premier amour, son papa, et la lui offrir pour ses douze ans. Je pense que cela l’aidera à se construire. »  Zoé

 

«Entre les séances de biographie, j’ai ressorti les photos, je les ai triées et je vous ai apporté celles que je souhaite insérer dans mon livre » Albert

Prendre du temps pour soi, mettre des mots,

« Je ne pensais pas que quelqu’un me prendrait au sérieux car mon histoire est très particulière. Merci du temps que vous m’avez consacré. Ce travail de mémoire a été, je crois, thérapeutique, car j’ai mis des mots sur mes émotions, et mon moral est bien meilleur maintenant. » Marie-Simone

 

« Je n’ai vraiment pas eu beaucoup de chance dans ma jeunesse, je crois pouvoir écrire trois romans différents avec mon histoire, écrire m’aide à renouer le dialogue avec mes parents » Hamed

 

« Finalement, parler une heure avec la biographe me fait beaucoup de bien, c’est du temps pour moi » Colette

 

« En parlant avec vous, en relisant plusieurs fois ce que j'ai dit et en corrigeant ou nuançant, je comprends mieux mes enfants, moi non plus je n’ai pas été très facile dans la relation » Pierre-Joseph